CONNAITRE LES PROTESTANTS

Le Catholicisme, le Protestan­tisme et l'Orthodoxie sont trois con­fessions d'une même religion, le Christianisme. Celui-ci reconnaît en Jésus-Christ le Fils de Dieu, des­cendu dans le monde pour révéler aux hommes l'amour de Dieu, leur apportant la vie pleine. La confes­sion protestante se caractérise par trois principes fondamentaux :

1) L'Ecriture seule: la Bible est la seule autorité reconnue par le Protestantisme, car c'est elle qui permet d'accéder à la connaissance de la personne du Christ. Elle est prééminente par rapport à la tradition et à l'Eglise. Aucune autorité humaine ne peut remplacer la Parole de Dieu reçue dans la foi, car elle est la source historique de la révélation.

2) La grâce seule et la foi seu­le : l'homme est incapable par lui­ même de connaître son but et d'ob­tenir son salut. Dieu seul peut le libérer de ses aliénations, du non sens et de la mort. Dieu seul lui donne gratuitement ce salut à tra­ vers l'acte libérateur accompli par Jésus-Christ. La foi elle-même est un don ou une grâce de Dieu. La grande découverte de Luther au couvent, c'est d'avoir pris con­science du fait que nos propres forces, nos mérites, nos œuvres, sont incapables de nous sauver.

3) Le témoignage intérieur du Saint-Esprit et la liberté de conscience : l'homme ne peut reconnaître par sa seule raison la vérité contenue dans la Bible. C'est seulement lorsqu'il est éclairé par Dieu, dans la foi, qu'il peut le faire. Calvin appelait cette œuvre divine : "le témoignage intérieur du Saint­ Esprit". Ce principe souligne Je caractère relatif et ambigu des autorités ecclésiastiques, et il pro­ clame l'autorité et la liberté de Dieu. Entre le risque de l'excès d 'autorité et le risque de l'excès deliberté concernant l'examen de la Bible par le croyant, le Protestan­tisme a choisi les risques de la liberté.